Diaz, Sylvain (Université de Strasbourg, France)

Du devenir performatif des écritures émergentes : l’exemple de Nous les vagues (2011) de Mariette Navarro

À partir de l’étude de différentes productions de Nous les vagues (2011) de Mariette Navarro, il s’agira de s’interroger dans cette communication sur le devenir performatif des écritures théâtrales émergentes, cette pièce ayant fait l’objet de rares mises en scène mais de nombreuses expérimentations artistiques.

Maître de conférences en études théâtrales à l’Université de Strasbourg, membre de l’EA 3402 « Approches Contemporaines de la Création et de la Réflexion Artistiques », Sylvain Diaz est l’auteur d’une thèse consacrée aux Poétiques de la crise dans les dramaturgies européennes des XXe et XXIe siècles (2009, Prix Jeune Chercheur de la ville de Lyon en 2010) et co-auteur de De quoi la dramaturgie est-elle le nom ? (L’Harmattan, 2014).

Ses travaux les plus récents, publiés dans de nombreuses revues, portent principalement sur les dramaturgies contemporaines. Pour la revue Agôn dont il secrétaire de rédaction, il a co-dirigé les dossiers consacrés à Interstices, entractes et transitions (2008), Mettre en scène l’événement : 11 septembre 2001 (2011), L’Entrée en scène (2013).

En collaboration avec Sandrine Le Pors, il a organisé le colloque À l’écoute des écritures théâtrales depuis 2000 – Poétiques et conditions d’émergence (Arras, 2014 / Strasbourg, 2015).

En collaboration avec Janig Begoc, Nicolas Fourgeaud, Cristina Oñoro et Isabelle Reck, il organise le colloque Texte et performance : au croisement des arts visuels et des arts du spectacle qui se tiendra à l’Université de Strasbourg du 1er au 3 octobre 2014.

Voir l’appel à communication. Propositions à faire parvenir avant le 25 juin 2014.

 

Ce contenu a été publié dans Abstracts, et marqué avec , par Flore Garcin-Marrou.

Pour citer cet article : Flore Garcin-Marrou, "Diaz, Sylvain (Université de Strasbourg, France)", Labo LAPS 2014. URL : http://tpp2014.com/diaz-sylvain-universite-strasbourg-france/

A propos de l'auteur : Flore Garcin-Marrou

Flore Garcin-Marrou est docteur en littérature française (Université Paris 4 – Sorbonne). Elle a enseigné les Études théâtrales à la Faculté libre des Sciences humaines de Lille et à l’Université Toulouse Le Mirail. Sa thèse s’intitule "Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie". Elle est l’auteur d’articles sur le théâtre au carrefour des sciences humaines. Elle est également metteur en scène de sa compagnie "La Spirale ascensionnelle" et poursuit un travail d’expérimentation théâtrale au sein du Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène (LAPS).