Martin Puchner et le drame des Idées

martin-puchnerS’il est une thématique que Martin Puchner connaît bien, c’est bien celle de la traversée des frontières, dont il a pu faire l’expérience dans sa vie personnelle tout autant que dans sa carrière universitaire. Né et élevé en Allemagne, il renonce pourtant à sa vie d’étudiant de premier cycle à l’université de Constance au profit d’un cursus au sein de l’université de Bologne, puis plus tard de l’université de Californie (à Santa Barbara et Irvine). Après des études de littérature, d’histoire et de philosophie, il obtient un doctorat en littérature comparée de l’université de Harvard en 1998. Puchner commence alors à enseigner à l’université de Columbia, et travaille actuellement comme Professeur des Universités à Harvard, où depuis 2010 il détient la chaire Byron et Anita Wien d’études dramatiques et de littérature comparée.

Ses travaux de recherche se caractérisent par leur variété et leur approche tout à fait originale des corpus littéraires, des théories dramatiques ou de la nature des liens qui unissent philosophie et théâtre. Dans ses trois ouvrages intitulés The Drama of IdeasPoetry of the Revolution et Stage Fright, on retrouve le souci d’un dialogue interdisciplinaire autour des sujets qu’il se propose d’étudier et une volonté de neutraliser les catégorisations traditionnelles. Stage Fright: Modernism, Anti-Theatricality, and Drama aborde l’art dramatique par le biais de son autre : la littérature. Le théâtre dans un fauteuil tel que Puchner le lit chez Yeats, Stein ou Beckett prend un caractère exceptionnel par une résistance, voire un rejet de la situation théâtrale qui l’informe pourtant. C’est finalement l’antithéâtralité elle-même qui advient comme moteur de nouvelles créations scéniques. Dans Poetry of the Revolution: Marx, Manifestoes, and the Avant-Gardes, Puchner examine la frontière qui sépare le domaine esthétique et l’action politique par une analyse de l’efficace propre au genre du manifeste, qu’il attribue à ses qualités littéraires particulières. Le manifeste devient le témoignage de la manière dont la littérature peut s’immiscer et opérer dans le monde réel. L’ouvrage a remporté le prix James Russell Lowell.

Drama of Ideas: Platonic Provocations in Theatre and Philosophy s’attache de nouveau à faire coexister deux frères ennemis dans une même lecture : le théâtre et la philosophie. Les fameux dialogues de Platon y deviennent des œuvres dramatiques à part entière qui incarnent les affinités profondes qu’entretiennent les deux disciplines entre elles. Le théâtre d’idées que Puchner esquisse ici ne se révèle pas tant orienté vers une matérialité corporelle que vers la possibilité d’une mise en scène de la pensée plutôt que de l’action. Du point de cette discipline nouvelle que constitue la philo-performance, l’œuvre de Puchner s’avère pionnière par les perspectives qu’elle ouvre lorsqu’il s’agit de penser la philosophie à travers le prisme du théâtre. The Drama of Ideas a reçu le Prix Walter Channing Cabot ainsi que le Prix Joe Callaway du meilleur livre sur le théâtre en 2012, qualifié par le jury d’œuvre à la puissance littéraire exceptionnelle présentant un intérêt majeur pour la discipline. Les interventions de Puchner continuent de remettre en cause et de redéfinir les limites entre les domaines d’études traditionnels. C’est un théoricien du théâtre de premier plan, mais sa pensée ne s’arrête pas là et touche également aux domaines de la performance et de la philosophie.

Martin Puchner est en outre directeur de la Mellon School of Theatre and Performance Research de l’université de Harvard, qui offre aux chercheurs du monde entier un espace de discussion et de réflexion autour de l’avenir de la discipline. Sa production d’ouvrages scientifiques et de ressources théoriques, de grande envergure, renforce la portée interdisciplinaire de sa réflexion appliquée aussi bien à la théorie politique qu’au discours métathéâtral, à l’esthétique moderniste, ou plus récemment, à la littérature mondiale. [Auteur : Ramona Mosse Traduction : Julien Alliot]

Selected bibliography:

  •  Puchner, Martin. Norton Anthology of World Literature. General Editor, with Suzanne Conklin Akbari, Wiebke Denecke et. al.  (New York: Norton, 2012)
  • Puchner, Martin. The Drama of Ideas. Platonic Provocations in Theatre and Philosophy (Oxford: Oxford University Press, 2010)
  • Puchner, Martin. Norton Anthology of Drama. 2 vols. General Editor, with J. Ellen Gainor and Stanton Garner, Jr. (New York: Norton: Norton, 2009)
  • Puchner, Martin. Modern Drama: Critical Concepts. Editor, 4-volume anthology of critical writing (New York: Routledge, 2008)
  • Puchner, Martin. Against Theatre: Creative Destructions on the Modernist Stage. Editor, with Alan Ackerman (New York: Palgrave Macmillan, 2006)
  • Puchner, Martin. Poetry of the Revolution. Marx, Manifestoes and the Avant-Gardes. (Princeton: Princeton University Press, 2006)
  • Puchner, Martin. Introduction to Tragedy and Metatheatre: Essays on Dramatic Form, by Lionel Abel. (New York: Holmes and Meier, 2003)
  • Puchner, Martin. Stagefright. Modernism, Anti-Theatricality and Drama. (London and Baltimore: The Johns Hopkins University Press, 2002)

Articles sur le même sujet :
Ce contenu a été publié dans Actualités, et marqué avec , par Julien Alliot.

Pour citer cet article : Julien Alliot, "Martin Puchner et le drame des Idées", Labo LAPS 2014. URL : http://tpp2014.com/martin-puchner-le-drame-des-idees/

A propos de l'auteur : Julien Alliot

Julien Alliot est agrégé d’anglais, doctorant à l’Université Paris IV-Sorbonne, membre de VALE et du LAPS, actuellement professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au lycée Raspail de Paris. Sa thèse en cours, intitulée « La fête paradoxale : mettre en scène le sujet en crise de Samuel Beckett à Mike Leigh » tente d’articuler les multiples discours théoriques sur le phénomène festif avec sa représentation esthétique dans le théâtre britannique contemporain, afin de dégager les modalités d’une nouvelle mimesis propre à un sujet contemporain affecté par une crise protéiforme.