Plana, Muriel (Université de Toulouse Le Mirail, France)

… avec Jacinto, Gilles (Doctorant en études théâtrales, Université de Toulouse II) : Jeune scène queer : performance, théâtralité, politique.

En nous appuyant sur un corpus d’œuvres scéniques de créateurs de moins de trente ans, issus en grande partie du théâtre universitaire, nous tenterons de mettre en évidence le développement d’une esthétique queer sur la scène extrême contemporaine, entre performance et théâtralité, qui tend à repenser et à renouveler aussi bien la dimension performative que la dimension théâtrale de la scène postdramatique contemporaine à travers, notamment, une autre façon (recyclage et citation, intermédialité, création collective, réinvestissement de la relation corps-texte-image et de la relation réel-fiction) de critiquer les représentations dominantes des identités et des sexualités, de remettre en cause le phallocentrisme et l’hétéronormativité, de militer concrètement en faveur du féminisme et de re-politiser l’art.

Gilles Jacinto est doctorant en Arts du Spectacle à l’Université Toulouse – Le Mirail, au sein du laboratoire LLA-CREATIS (Le corps à l’œuvre : présence, représentation, image. Approches croisées dans les arts de la scène, le roman et les arts plastiques, dir. Muriel Plana), enseignant en pratique théâtrale, ateliers d’écriture et de danse contemporaine, et artiste performeur (danse, théâtre, arts visuels). Il est également chargé de cours en licence Arts du Spectacle. Ses recherches se concentrent sur la question du corps et de la corporéité à travers les différentes pratiques artistiques, et sur la performativité et la politicité des corps.

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure d’Ulm-Sèvres et agrégée de lettres modernes, Muriel Plana est Professeur en études théâtrales et responsable de la filière arts du spectacle au sein du Département art&com de l’Université de Toulouse II – Le Mirail. Elle a écrit des textes narratifs, une douzaine de textes dramatiques (dont Baby’s song, Théâtre musical, L’Harmattan, 2006) et réalisé une quinzaine de mises en scène (de classiques, d’adaptations et de ses propres textes) dans le cadre universitaire ou amateur. Consacrant une partie de ses recherches aux relations entre théâtre et autres arts (roman, cinéma, musique), elle travaille également sur les relations entre théâtre et politique, entre théâtre et féminin et entre théâtre et théorie queer. Elle a publié récemment Théâtre et féminin : identité, sexualité et politique (Editions Universitaires de Dijon, 2012) et prépare la publication prochaine chez Orizons d’un essai en deux volumes sur les relations entre théâtre et politique.


Articles sur le même sujet :
Ce contenu a été publié dans Abstracts, et marqué avec par Flore Garcin-Marrou.

Pour citer cet article : Flore Garcin-Marrou, "Plana, Muriel (Université de Toulouse Le Mirail, France)", Labo LAPS 2014. URL : http://tpp2014.com/plana-muriel-universite-toulouse-mirail-france/

A propos de l'auteur : Flore Garcin-Marrou

Flore Garcin-Marrou est docteur en littérature française (Université Paris 4 – Sorbonne). Elle a enseigné les Études théâtrales à la Faculté libre des Sciences humaines de Lille et à l’Université Toulouse Le Mirail. Sa thèse s’intitule "Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie". Elle est l’auteur d’articles sur le théâtre au carrefour des sciences humaines. Elle est également metteur en scène de sa compagnie "La Spirale ascensionnelle" et poursuit un travail d’expérimentation théâtrale au sein du Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène (LAPS).