Terranova, Fabrizio (Bruxelles)

… ave Wiame, Aline (Post-doc, Penn State University) : Narration spéculative et worlding : expérimentation, forces propositionnelles et performance avec Donna Haraway.

Développée par Fabrizio Terranova dans le cadre d’un master éponyme à l’Ecole de Recherche graphique de Bruxelles, la narration spéculative est la fabrication de récits qui s’articulent à partir de forces propositionnelles pour penser aux bords du gouffre. Ces récits sont peuplés d’une lignée de penseurs (Whitehead, Stengers, Haraway, …) qui remettent en question les disqualifications mises à l’œuvre par la Modernité en écho aux disqualifications à l’œuvre dans le champ de l’art quant à la notion de récit. Ces forces propositionnelles créent de nouveaux mondes en prise avec le réel en luttant, notamment, contre le probable et l’anthropocentrisme. Ces récits sont aussi une affaire de technique, et l’œuvre de Donna Haraway peut être considérée comme une des matrices indispensables qui nous obligent à penser ces techniques d’écritures singulières. En recourant à nos expériences à la fois pratiques et théoriques du champ de la narration spéculative, nous chercherons à répondre aux questions suivantes :

– Comment les concepts opératoires proposés par Haraway (worlding, natureculture, cyborg, « SF », …) rencontrent-ils les pratiques scéniques contemporaines non seulement d’un point de vue thématique, mais aussi et surtout du point de vue des formes créatives qu’elles déploient ?

– A quelles conditions pouvons-nous penser les forces propositionnelles déployées par la narration spéculative comme relevant du genre de la performance (artistique ou para-artistique) ?

– La narration spéculative entretient-elle des liens spécifiques avec la pensée américaine, en particulier avec la mise en valeur de la catégorie de l’action prônée par le pragmatisme – et donc avec les dimensions critiques et performatives charriées par ce dernier ?

Fabrizio Terranova vit et travaille à Bruxelles. Cinéaste. Programmateur culturel, Dramaturge et Professeur à l’Ecole de Recherche Graphique à Bruxelles où il a initié et co-dirige le Master Récits et Expérimentation/Narration Spéculative. Il travaille notamment, autour des tensions, des relations et des agencements entre les cultures dites « populaires » et les cultures dites « d’avant-gardes ». Auteur de Josée Andrei, An Insane Portrait, documentaire expérimental qui a été prolongé par un livre publié aux Editions du souffle. Il est également membre fondateur de DingDingDong – Institut de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington. Son prochain film sera consacré aux techniques d’écriture inventées par Donna Haraway.


Articles sur le même sujet :
Ce contenu a été publié dans Abstracts, et marqué avec , par Flore Garcin-Marrou.

Pour citer cet article : Flore Garcin-Marrou, "Terranova, Fabrizio (Bruxelles)", Labo LAPS 2014. URL : http://tpp2014.com/terranova-fabrizio-bruxelles/

A propos de l'auteur : Flore Garcin-Marrou

Flore Garcin-Marrou est docteur en littérature française (Université Paris 4 – Sorbonne). Elle a enseigné les Études théâtrales à la Faculté libre des Sciences humaines de Lille et à l’Université Toulouse Le Mirail. Sa thèse s’intitule « Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie ». Elle est l’auteur d’articles sur le théâtre au carrefour des sciences humaines. Elle est également metteur en scène de sa compagnie « La Spirale ascensionnelle » et poursuit un travail d’expérimentation théâtrale au sein du Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène (LAPS).