Grossman, Evelyne (Université Paris-Diderot)

Présidente de séance.

Evelyne Grossman est professeur à l’Université Paris Diderot et ancienne présidente du Collège international de philosophie. Spécialiste de théorie littéraire, elle inscrit ses recherches au croisement de la littérature, de la philosophie et de la psychanalyse. Editrice chez Gallimard des œuvres d’Antonin Artaud (Œuvres, Quarto, 2004 ; Cahiers d’Ivry, février 1947-mars 1948, 2011), elle a entre autres publié : Artaud, « l’aliéné authentique » (Léo Scheer, 2003), Antonin Artaud. Un insurgé du corps (Gallimard, 2006),  La Défiguration. Artaud, Beckett, Michaux (Minuit, 2004), L’angoisse de penser (Minuit, 2008), Louise Bourgeois, Three Horizontals, avec F. Danesi et F. Vengeon (Ophrys, INHA, 2011) et Gilles Deleuze (dir. revue « Europe », 2012, avec P. Zaoui). Les nouveaux corps sensibles (Barthes, Deleuze, Duras), à paraître chez Minuit en 2014.


Articles sur le même sujet :
Ce contenu a été publié dans Abstracts, et marqué avec par Flore Garcin-Marrou.

Pour citer cet article : Flore Garcin-Marrou, "Grossman, Evelyne (Université Paris-Diderot)", Labo LAPS 2014. URL : http://tpp2014.com/grossman-evelyne-universite-paris-diderot/

A propos de l'auteur : Flore Garcin-Marrou

Flore Garcin-Marrou est docteur en littérature française (Université Paris 4 – Sorbonne). Elle a enseigné les Études théâtrales à la Faculté libre des Sciences humaines de Lille et à l’Université Toulouse Le Mirail. Sa thèse s’intitule "Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie". Elle est l’auteur d’articles sur le théâtre au carrefour des sciences humaines. Elle est également metteur en scène de sa compagnie "La Spirale ascensionnelle" et poursuit un travail d’expérimentation théâtrale au sein du Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène (LAPS).