ZAOUI Pierre (Université Paris-Diderot, France)

Le théâtre et la danse américaines face au sida : l’étrange fantôme de Foucault.

Comment le sida a obligé, notamment dans les années 1990, à reconfigurer de fond en comble les pensées minoritaires en danse et en philosophie ? La figure d’un Foucault américain nous semble ici décisive. Plus précisément, je centrerai mon propos sur la manière dont les concepts foucaldiens de « document », d’« anormalité », de « volonté de savoir » et de « guerre des races » tels que relus et réinterprétés, parfois de manière très curieuse par rapport au Foucault français, par Mark Franko, David Halperin ou Judith Butler  peuvent servir de matrice pour saisir certaines transformations de la dance/performance américaine, notamment chez W. Forsythe et Bill T. Jones.

Pierre Zaoui est maître de conférences en philosophie à Paris 7/Cerilac. Il est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme et a notamment publié La Traversée des catastrophes (Seuil, 2010) et La Discrétion ou l’art de disparaître (Autrement, 2013).


Articles sur le même sujet :
Ce contenu a été publié dans Abstracts, et marqué avec , , , , par Flore Garcin-Marrou.

Pour citer cet article : Flore Garcin-Marrou, "ZAOUI Pierre (Université Paris-Diderot, France)", Labo LAPS 2014. URL : http://tpp2014.com/zaoui-pierre-universite-paris-diderot-france/

A propos de l'auteur : Flore Garcin-Marrou

Flore Garcin-Marrou est docteur en littérature française (Université Paris 4 – Sorbonne). Elle a enseigné les Études théâtrales à la Faculté libre des Sciences humaines de Lille et à l’Université Toulouse Le Mirail. Sa thèse s’intitule "Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie". Elle est l’auteur d’articles sur le théâtre au carrefour des sciences humaines. Elle est également metteur en scène de sa compagnie "La Spirale ascensionnelle" et poursuit un travail d’expérimentation théâtrale au sein du Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène (LAPS).